Organisation interne d’une crèche

Publié le : 29 octobre 20183 mins de lecture

La crèche est un local d’accueil collectif qui reçoit généralement les enfants de 2 mois à 3 ans. Des professionnels qualifiés se chargent de l’éducation et de l’encadrement des petits en leur faisant pratiquer plusieurs activités d’éveil et créatives. Chaque structure établit ses propres règles de fonctionnement, mais le personnel est toujours amené à suivre un projet éducatif pour atteindre l’objectif principal de l’établissement.

L’organisation générale du personnel intervenant

La crèche est dirigée par un directeur, appelé également responsable technique. Il doit être titulaire d’un diplôme de la petite enfance comme Éducateur de jeunes enfants ou Infirmier en puériculture. A part le management d’entreprise, le responsable technique se charge également de la gestion administrative et budgétaire. L’éducateur de jeune enfant prend en charge les enfants en assurant leur développement. Il amène ainsi les enfants à pratiquer des activités et jeux d’animation. L’infirmier quant à lui, assure les suivis médicaux réguliers des petits et effectue des soins de santé. Il est subordonné par un médecin. L’auxiliaire puéricultrice assure l’hygiène de l’environnement pour garantir l’épanouissement et le bien-être des enfants. Elle collabore avec l’éducateur de jeunes enfants pour permettre aux petits de participer à des activités créatives et jeux d’éveil.

Dans le même thème : Chercher une place en crèche proche de chez vous : conseil pratiques

Les agents secondaires

Les techniciens de surface quant à eux, sont composés de personnes qui assurent des tâches liées aux besoins physiologiques des enfants. Ils s’agissent des agents techniques comme les cuisinières, agents d’entretien ou femmes de ménage. Le psychologue exerce à son tour une mission complémentaire en matière d’écoute et de conseil des enfants pour assurer leur orientation.

À lire en complément : Le développement de la petite enfance élucidé pour vous

Le projet éducatif

La crèche ne se limite pas à la garde quotidienne des enfants. Elle suit un plan éducatif et pédagogique pour permettre aux enfants de se développer (pour plus d’idées et de détails sur l’éducation de votre enfant, visitez http://www.cotefamilles.fr/). Ce projet d’établissement est élaboré par des professionnels qualifiés, sous l’accord des parents et des organismes partenaires comme la Caf, la PMI ou les collectivités locales. Le personnel de puériculture peut détecter les besoins de l’enfant à travers la langue des signes, surtout si le bambin ne sait pas encore parler. Cela constitue donc une connaissance basique favorable pour tenir le rôle de puéricultrice ou d’éducateur de jeunes enfants. La connaissance des signes pour bébé n’est pas pourtant un critère obligatoire lors de la phase de recrutement du personnel.

Plan du site