• 05
    Mai
    2017
  • Posté par
  • Publié dans
    Grossesse
  • Discussion
    Commentaires fermés sur Suivi de grossesse : des examens médicaux à ne pas négliger

Suivi de grossesse : des examens médicaux à ne pas négliger

examens médicaux

Les deux barres du test l’ont confirmé, bébé est en route. Passés les moments d’euphorie, il s’agit maintenant de tout mettre en œuvre pour assurer le bien-être de la future maman et de son bout de chou. Pour cela, un suivi médical chez un praticien est nécessaire pour chaque étape de la grossesse.

L’importance du suivi de grossesse pour la future maman et le bébé

La confirmation d’une grossesse est le début des rendez-vous médicaux rythmés pour la femme. En effet, elle doit effectuer des visites prénatales imposées par la loi jusqu’à la date prévue de son accouchement. Le suivi de grossesse est uniquement pratiqué par un spécialiste et a pour objectif de surveiller la santé de la mère et du bébé pendant toute la durée de la gestation. Il sert également à informer les parents sur le déroulement de celle-ci et permet de détecter toutes complications éventuelles.

Les consultations prénatales sont très encadrées et totalisent sept visites médicales obligatoires et trois échographies tout au long des neuf mois. Toutefois, il existe des circonstances particulières comme la formation de jumeaux voire de triplés. Si le cas se présente, il faudra une surveillance plus pointue avec des examens plus rapprochés. En effet, le risque de donner naissance à des enfants nés avant terme est très élevé.

Suivi de grossesse, vers quel spécialiste se tourner ?

Les futurs parents sont libres de choisir le patricien qui va suivre le développement de leur bébé. Si le gynéco est la première personne à laquelle on pense, la sage-femme dispose aussi de toutes les capacités nécessaires pour effectuer les sept consultations prénatales imposées. Étant une experte de physiologie, elle peut effectivement assurer en toute autonomie la surveillance de la grossesse tant que celle-ci ne présente pas de complications. Ainsi, elle est libre d’octroyer une prescription médicale pour les différents examens ou pour les médicaments liés aux petits bobos de la grossesse. Toutefois, aussitôt qu’une pathologie est découverte lors de la première visite prénatale, c’est à un gynécologue-obstétricien que revient le relais. Il intervient surtout dans la mesure où la future maman est sujette à des états pathologiques qui pourraient avancer des risques.

A titre d’illustration, une sage-femme libérale peut pratiquer les soins prescrits par le médecin, comme le suivi monitoring à domicile à Lyon. Si la patiente présente des signes de fatigues, cela lui permet de rester à la maison tout en disposant d’une surveillance rapprochée. Sur le site www.vetement-grossesse.org, vous trouverez des conseils de coaching et des recommandations pour le bon déroulement de votre grossesse.