• 29
    Août
    2014
  • Posté par
  • Publié dans
    Grossesse
  • Discussion
    Commentaires fermés sur Le sexe de votre bébé

Le sexe de votre bébé

sexe de votre bébé

Entre la 15 et la 22e semaine de la grossesse est une étape déterminante pour la femme enceinte ! C’est le moment où elle saura si son petit chérubin est un garçon ou une fille. C’est une échographie dite morphologique, pour votre gynécologue cette phase est comme la cerise sur le gâteau : il est censé axer toute son attention sur certains détails comme le liquide amniotique et le placenta pour révéler la moindre anomalie.

Commefille ou garçonnt connaitre le sexe de son bébé

Tout au long de sa grossesse, une femme va surtout s’initier à la patience et va aussi apprendre comment gérer son stress. Toutefois, un des moments cruciaux qui fait chatouiller toutes les futures mamans, est la découverte du sexe de leur bébé.

C’est à partir de la 15 semaine que la possibilité de connaitre le sexe du bébé peut être admise, via une échographie et grâce à la perspicacité et au savoir-faire du gynécologue. La position du fœtus et sa taille aussi conditionnent aussi l’aboutissement de cette échographie.

Et même avec une analyse du sang on peut connaître le sexe du bébé avant d’atteindre les 11 semaines de grossesse. Ceci est fiable est à 95 % et peut s’effectuer à partir de la 7e semaine. Mais que ce soit fille ou garçon, les parents ne peuvent pas choisir, le sexe de leur bébé leur est imposé et ils ne peuvent que le féliciter.

L’effet de cette nouvelle sur les parents

Une fois on apprend que notre futur enfant est fille ou garçon, on s’enthousiasme tant et on commence à lui préparer ses vêtements, sa chambre, et son trousseau. Mais certains, sont déçus notamment quand il s’agit d’un deuxième ou d’un troisième enfant, quand le sexe du bébé ne correspond pas à ce qu’ils attendent. On doit vraiment faire attention et éviter d’être sujet à une frustration encline à nous conduire jusqu’au rejet de l’enfant lui-même. D’autres seraient capables avec l’arrivée de leur enfant de l’habiller telle une fille ou le contraire, ce qui peut engendrer des troubles de personnalité chez l’enfant. Fille ou garçon, peu importe ! Dites-vous bien que l’essentiel est qu’il soit en bonne santé et qu’il vive dans de bonnes conditions…

Articles similaires